Bonne pratiques PHP d’un développeur web

PHP

Publié le : 09 janvier 20226 mins de lecture

Pendant très longtemps, la création de sites web nécessitait des connaissances et des compétences très avancées dans les techniques de langage et de codage. Mais aujourd’hui, avec les nouvelles technologies et les logiciels de programmation libre, le développement web est devenu très simple. Parmi les langages les plus connus dans le milieu de la programmation web, PHP est le plus prisé pour la création des pages web dynamiques. Il s’agit d’un langage impératif orienté objet qui facilite énormément le travail d’un développeur. Cependant, pour bien exploiter les merveilleuses performances de ce langage, les développeurs doivent suivre certaines règles très importantes. Justement, cet article va vous présenter les bonnes pratiques PHP d’un développeur web.  

Écrire un code clair et lisible

Pour être lisible, il est impératif d’écrire un code propre, bien arrangé, qui respecte le PHP convention et avec des commentaires pertinents. Cela permettra aux programmeurs de ne pas se perdre et mieux comprendre le code. Ces commentaires servent également à identifier chaque partie du code afin de connaître ses fonctions. Toutes ses pratiques valent pour tous les langages de programmation disponibles actuellement que ce soit du PHP, HTML, JS ou autres. Une bonne organisation du code vous permet également de l’optimiser pour que vos pages web fonctionnent parfaitement. Cela vous permettra aussi de le modifier facilement si nécessaire. Pour en savoir encore un peu plus sur les méthodes de codage en PHP, rendez-vous sur le site de Tainix .

Lors de l’écriture de votre code, pensez à utiliser des noms qui ont un sens ou un lien avec le résultat que vous souhaitez obtenir. Ces conventions de nommage inscrites dans le PHP convention octroient une uniformisation de tous vos codes du début jusqu’à la fin. Ce sera également bénéfique pour vous et pour d’autres programmeurs en cas d’erreur. Dans ces conventions, le Pascal Case et le Camel Case sont les plus utilisés dans le développement web orienté objet.  

Utiliser les nouvelles fonctions MySqli

Les programmeurs savent tous qu’il existe plusieurs fonctions plus ou moins avancées incluses dans PHP. Parmi eux, il y a MySQL qui est une fonction destinée pour la manipulation des bases de données. Elle est très pratique, mais présente désormais beaucoup de lacunes étant donné qu’elle est très ancienne et qu’il n’y a pratiquement pas de mises à jour. C’est pour cette raison que l’utilisation des nouvelles fonctions MySqli est plus judicieuse si vous utilisez les dernières versions de PHP.

Grâce à sa capacité à supporter l’implémentation PDO, les nouvelles fonctions Mysqli permettent d’accéder facilement aux bases de données. Ce n’est pas toujours le cas avec les fonctions MySQL. L’association entre ces nouvelles fonctions et les dernières versions de PHP offrent la possibilité à tout développeur de concevoir des contenus web d’excellentes qualités.  

Arrêter d’utiliser les balises de fermetures et les dépassements de références inutiles

Le fait d’utiliser les balises de fermetures dans le but de terminer les fichiers PHP est une pratique encore utilisée par beaucoup de développeurs. Cependant, elle n’est pas une obligation pour ce type de langage. Ce sont souvent les novices dans la programmation qui l’utilisent encore sans savoir que ce n’est pas une bonne pratique. De plus, les fichiers WordPress ne les prennent déjà plus en compte depuis quelque temps. 

Concernant le dépassement inutile des références, sachez que les deux méthodes PHP intégrées ont des objectifs bien précis. Ils seront perdus quand vous mettez en place un tableau avec des variables diverses, car son fonctionnement peut modifier ces deux méthodes. Tout programmeur expérimenté sait qu’il est interdit de modifier les fonctions originales si ce n’est pas particulièrement nécessaire. Effectivement, même si cela pouvait améliorer le fonctionnement du programme, ce serait clairement illogique. Pour éviter que cela arrive, pensez à utiliser les dernières versions de PHP convention. Elle permet à votre programme de fonctionner parfaitement même si vous n’avez pas passé des références destinées à l’améliorer.

Laisser les requêtes fonctionner en boucle est une technique à bannir

Certains programmeurs préfèrent faire fonctionner les requêtes en boucle, car cela permet quelquefois d’obtenir rapidement des résultats. Cependant, cette pratique pourra aussi altérer le fonctionnement de votre site, surtout quand plusieurs personnes visitent votre site au même moment. Ce dernier sera effectivement très lent, car les requêtes qui fonctionnent en boucle ont tendance à surcharger votre serveur d’hébergement. La meilleure solution est de créer un tableau de données et d’ajouter deux requêtes bien distinctes.

Vous pouvez également utiliser la méthode « get_post_meta() » de WordPress si vous souhaitez avoir une valeur relative. Ce dernier a un fonctionnement semblable à un système de cache. En effet, ce système recueille les valeurs stockées dans la base de données et les accumule dans le cache pour les ressortir en cas de besoin. Cela évitera à WordPress d’aller encore chercher les valeurs dans la base de données lorsque la méthode est appelée dans votre code. Les valeurs stockées dans le système de cache lui permettront de s’exécuter facilement. De ce fait, la vitesse des fonctions se verra augmenter grandement et évitera à votre unité centrale de traitement d’être surchargée et de surchauffer.   

Création de sites : opter pour une version mobile friendly
Tous les avantages de créer un sitre avec prestashop

Plan du site